Complètement de saison car faite avec des légumes d'été: courgettes, tomates, haricots verts et d'autres moins de saison: haricots blancs, pommes de terre, carottes.

J'avais déjà mis la recette ici il y a quelques temps et c'est toujours comme cela que je la fais.

Sachant qu'elle est meilleure réchauffée, il vaut mieux la faire la veille.

Mes astuces:

je triche pour les haricots blancs: en fin de cuisson, je mets une grosse boite d'haricots blancs à la tomate. Ce qui évite la corvée du trempage et de la cuisson des haricots  secs et apporte un peu de jus de tomate au bouillon de la soupe en l'épaississant.

Je mets les dés de tomates un peu avant la fin de la cuisson aussi car la tomate cuit plus vite que les autres légumes.

Je n'ai pas mis  d'aubergines ni de poivrons.

Je ne suis pas adepte des pâtes dans la soupe au pistou même si je sais que la "vraie" recette en contient. Je trouve que ça gache vraiment le goût des légumes en rendant la soupe comment dire? ...pâteuse!!

Pour le pistou: un pot de basilic entier y passe mixé avec de l'ail et de l'huile d'olive. Cette "sauce" ainsi obtenue se rajoute à la soupe en fin de cuisson pour la parfumer. Ce n'est qu'en la servant dans l'assiette qu'on pourra rajouter du parmesan ou autre fromage râpé (pas pour moi merci!).

t_Soupe_pistou_014

La saveur de cette soupe tient donc à son assaisonnement bien sûr( si vous n'aimez pas l'ail, passez votre chemin...), à la façon de couper les légumes en dés (le plus long et fastidieux dans cette recette!) et au fait qu'elle doit être assez épaisse, les légumes bien cuits mais pas en purée.

IMG_0435

La particularité de cette soupe qui se mange très chaude et en été est de faire transpirer à grosses gouttes durant le repas! Et cette année nous avons des températures journalières  qui avoisinent  les 35° depuis début juillet!